Règlements sportifs du tennis

10 règles peu connues ou peu respectées – partie 1

Le tennis est sport complexe avec de nombreuses règles. Il y a (presque) autant de règles que de situations possibles. Et, au niveau amateur, plus tu connais ces règles… plus tu te rends compte qu’elles sont très peu connues. Certaines peuvent te donner un avantage non-négligeable, notamment d’un point de vue psychologique. 

Comme disait un célèbre philosophe avec un nom de jambon :

Citation Francis Bacon

1. L’anti-vibrateur

L’anti-vibrateur est tout à fait autorisé, mais il ne peut pas être mis n’importe où. En effet, il “ne peut être placé qu’en-dehors de la surface où les cordes s’entrecroisent.” Donc si ton adversaire a posé son anti-vibrateur au-dessus de la première corde horizontale, tu peux tout à fait lui faire remarquer et lui demander de le déplacer. Imagine la pression psychologique que tu lui mets alors qu’il vient de sortir sa raquette de son sac ! 

Mauvais position d'un antivibrateur sur une raquette de tennis
Ici, l'antivibrateur est placé trop haut sur le cordage

NB : il est possible d’avoir plusieurs anti-vibrateurs sur la raquette. Ne me demande pas, pourquoi mais c’est possible.

2. Le tirage au sort ou toss

Le tirage au sort, c’est le moment un peu folklorique, souvent après l’échauffement, où ton adversaire te demande si tu veux le logo de sa raquette à l’endroit ou à l’envers. Quand tu n’as vraiment pas de chance, tu ne connais pas ce logo et il te le montre à peine. Il tourne sa raquette jusqu’à ce que tu lui dises : “Stop” et te montre le logo pour voir qui a gagné. Tu choisis le service et lui décide de te faire servir face au soleil. Bref, une bonne entame de match.

Pour info ou pour rappel, le tirage au sort doit se faire avant l’échauffement. Le gagnant a alors 3 possibilités :

  • décider de servir ou relancer,
  • choisir le côté où il va commencer le match,
  • te laisser le choix parmi les 2 premiers

À la suite du toss, les joueurs partent s’échauffer du côté qui a été décidé. Si tu t’échauffe dos au soleil, ton adversaire ne peut pas te faire servir face à lui pour le premier jeu.

Note : personnellement, j’utilise une simple pièce que j’envoie en l’air et laisse tomber au sol pour le tirage au sort. Ça évite une mauvaise surprise avec un adversaire qui fait encore un demi-tour de raquette quand je lui dis : “Stop”.

Pile ou face
Difficile de se faire avoir sur un pile ou face.

3. L’échauffement

La durée réglementaire de l’échauffement sur le court est de 5 minutes. Pas une de plus. Tu peux tirer avantage de cette règle si tu t’échauffes avant de rentrer sur le court. Pendant 5 minutes, tu as juste à te régler par rapport à la balle et aux conditions spécifiques du jour (soleil, vent, bruit environnant…). Ton adversaire doit en plus se chauffer musculairement. Tu te retrouves en position de force en dictant le rythme de ces 5 minutes.

NB : en cas d’interruption de jeu (ex : tu jouais dehors, la pluie a arrêté la partie et vous devez changer de court.), vous avez droit à 5 autres minutes d’échauffement.

Échauffement avant un match de tennis
Commencer de t'échauffer avant le match te donne un avantage sur ton adversaire

4. Les temps de repos

Entre 2 points

Ah la fameuse règles des 20 secondes pour servir… Elle n’est pas écrite dans le règlement. En fait, elle n’est utilisée que dans certaines compétitions internationales. La règle dit qu’entre 2 points, il doit y avoir “continuité de jeu”. Cette formule un peu vague sous-entend que les points doivent s’enchaîner, mais que tu as le temps d’aller chercher les balles pour servir sans courir (même si elles sont loin) et que tu peux te passer un coup de serviette sur le visage. Mais tu ne peux pas attendre 1 minute avant de servir parce que le point d’avant était éprouvant. Tant que tes actions ont pour objectif de te préparer à servir, tout va bien. Apprends à jouer de cette règle pour dicter le rythme de tes jeux de service.

Quand tu relances, tu dois à peu près suivre le rythme du serveur. Certes, il ne peut pas servir si tu n’es pas prêt à retourner. Mais, à partir du moment où lui est prêt et qu’il t’attend, tu peux être en faute.

Au changement de côté

Le temps de repos au changement de côté est de 1 minute et 30 secondes entre la fin du point précédent et le début du point suivant. Pas 1 minute 30 assis sur la chaise. 

Si jamais tu tombes sur un adversaire que tu trouves particulièrement lent au changement de côté (un ancien qui joue la montre par exemple), dépêche-toi d’aller t’asseoir et lance un chrono sur ton portable. À 1 minute 20, tu l’arrêtes, te lèves de ta chaise et vas te placer. Si, en une dizaine de secondes, il n’a pas bougé de sa chaise, tu as le droit de lui faire remarquer (cordialement) qu’il prend trop de temps et que le jeu doit reprendre. Si, après ce premier avertissement courtois, il recommence, tu peux faire appel au juge-arbitre pour faire remarquer la situation. Il ne pourra pas sanctionner le joueur sur ce changement, car il n’a pas pu constater l’infraction. Mais il sera vigilant sur le prochain. Et généralement, cela suffit à mettre un coup de boost à ton adversaire. 

Raonic tennis
Pas simple de faire une micro-sieste en 1min30

NB : il n’y a pas de temps de repos à 1/0 au début de chaque manche, ni pendant les changements de côté d’un jeu décisif ou d’un super tie-break. C’est la règle de la “continuité de jeu” qui prime. Tu peux, en passant devant ta chaise, prendre ta serviette et boire un peu. Mais tu n’as pas le droit de t’asseoir et te reposer.

À la fin d’une manche

À la fin d’un set, le temps de repos est de 2 minutes. Profites-en car, comme tu viens de le lire, au prochain changement de côté, à 1/0, il n’y aura pas de repos. 

Dans les catégories séniors plus, pour des matchs en 3 sets de 6 jeux (format 1 ou 8), le temps de repos entre la 2ème et la 3ème manches est de 10 minutes.

5. Le service

À la cuillère

Pour ceux qui ont encore des doutes, oui, le service cuillère est autorisé. Personnellement, avec un gros 1er service, je m’en sers quand je vois mon adversaire attendre la balle trop loin de la ligne de fond de court. Si, en plus je marque le point, il y a des chances que mon adversaire se vexe et s’agace. Mais tout est dans les règles, le jeu continue.

Kyrgios service cuillère
Non seulement tu peux marquer le point, mais aussi prendre l'ascendant psychologique sur ton adversaire.

Geste exécuté mais balle non touchée

Ton adversaire lance la balle, commence son geste pour la frapper, mais la rate et elle tombe à côté de lui, parce qu’il a été aveuglé par le soleil. Il réclame de pouvoir recommencer le service parce que la balle n’a pas été touchée. Mais non, il s’agit d’une faute de service. Si c’était le 1er service, il passe au 2nd. Si c’était sur sa 2ème balle, il perd le point. 

Tsonga rate son service
Faute de service. 2ème balle.

La faute de pied

Un gros sujet… Je suis sûr que tu as déjà rencontré un joueur qui fait des fautes de pieds énormes ! Celui qui met son pied en entier dans le terrain au moment de frapper. Et ça t’agace parce que tu vois qu’il ne respecte pas la règle, mais tu ne sais pas comment lui dire. Voici ce que disent les règles du jeu :

“Pendant le geste du service, le serveur ne doit pas : 

  • changer de place, soit en marchant soit en courant ; des petits mouvements de pied sont néanmoins permis (pas de service comme au volley-ball donc).
  • toucher, avec l’un de ses pieds, la ligne de fond ou le court ; ou
  • toucher, avec l’un de ses pieds, l’espace qui se trouve à l’extérieur du prolongement imaginaire de la ligne de côté ; ou
  • toucher, avec l’un de ses pieds, le prolongement imaginaire de la marque centrale.

Si le serveur ne respecte pas cette règle, il y aura « faute de pied ».”

Ça, c’est la théorie. Mais dans une partie sans arbitre, il est parfois difficile de faire appliquer le règlement. Voilà ce que je fais : si la faute de pied est flagrante (j’entends par là que je peux la voir depuis ma position de relanceur), je fais remarquer à mon adversaire qu’il y a faute de pied au prochain changement de côté et qu’il doit corriger ça. Si l’infraction se reproduit, je fais appel au juge-arbitre. Comme pour le dépassement de temps de repos, celui-ci ne peut pas sanctionner les fautes qu’il n’a pas constatées. Mais il veille au respect des règles quand il est sur le bord du court. La plupart du temps, mon adversaire corrige de lui-même sa position. Ce qui peut suffir à le dérégler.

On fait un break

Cet article est déjà bien assez long, je te donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite et 5 nouveaux points de règlement. On parlera entre autre de la gêne, du coaching et du cas de désaccord sur le score. 

En attendant, je te propose une question bonus :

Pendant un point, la balle touche le piquet de simple et tombe dans le court. Que se passe-t-il ? Point ou faute ? Et si la balle touche le poteau du filet (poteau de double) ? Point ou faute ?

Réponds en commentaire de la publication sur Facebook

Tu rates trop souvent tes points importants ? Tu te mets la pression à cause du score ?
Découvres les 5 clés pour gagner plus régulièrement les points à enjeu et remporter plus de matchs.

La publication a un commentaire

  1. Pat

    au cours d’un échange la balle est considérée comme bonne (si c’était lors d’un service elle serait faute)

Laisser un commentaire